jeudi 9 octobre 2014

Comparaison de la gestion des FS avec Puppet et Ansible

Suite de mes aventures avec Ansible : aujourd'hui c'est du système Linux.

Les données du problème : je veux pouvoir gérer le LVM Linux et retailler mes FS à la demande.

La recette sous Puppet

Sous Puppet, en utilisant un fichier yaml/Hiera, l'écriture de tout ceci se ferait avec quelque chose de ce genre :

---
classes: ['lvm']

lvm::volume_groups:
  rootvg:
    physical_volumes:
      - /dev/sda2
    logical_volumes:
      tmp:
        size: 2G
        mountpath: /tmp
  datavg:
    physical_volumes:
      - /dev/sdb
    logical_volumes:
      test:
        size: 128
        mountpath: /test

Ne pas oublier non plus d'inclure le code suivant dans le fichier site.pp :

hiera_include('classes','')

Bien penser également à installer le module lvm, sinon ça ne marchera pas (puppetlabs-lvm).

Bon, sous Ansible, toutes ces belles choses n'existent pas (encore) en l'état mais sous forme de brique à assembler. On va voir comment recréer un mécanisme à peu près similaire.

La recette sous Ansible

Je me place dans le cadre d'un playbook Ansible avec un fichier system.yml se trouvant dans un répertoire de travail ~/ansible avec le contenu suivant :

---
# Playbook de gestion du système

- name: Propriétés communes système
  hosts: all
  remote_user: root

  roles:
    - system

Autre fichier présent : group_vars/all avec le contenu suivant :

---
# Variable applicable à tous

vgs:
  rootvg: "/dev/sda2"
  datavg: "/dev/sdb"

lvs:
  test:
    vg: rootvg
    mountpoint: /test
    size: 256

Ce fichier sera a spécialiser par groupe de machine mais est l'équivalent de notre fichier yaml/Hiera. Reste maintenant à écrire notre liste de tâche qui nous permettra de gérer ces FS (qu'on mettra dans le fichier roles/system/tasks/main.yml) :

---
- name: VG/PV Configuration
  lvg: vg={{ item.key }} pvs={{ item.value }} state=present
  with_dict: vgs

- name: LV creation
  lvol: vg={{ item.value.vg }} lv={{item.key}} size={{item.value.size}}
  register: task
  with_dict: lvs

- name: LV format
  filesystem: fstype=ext4 dev=/dev/mapper/{{item.value.vg}}-{{item.key}}
  with_dict: lvs

- name: Mount
  mount: name={{item.value.mountpoint}} src=/dev/mapper/{{item.value.vg}}-{{item.key}} dump=1 passno=2 fstype=ext4 state=mounted
  when: item.value.has_key('mountpoint')
  with_dict: lvs

- name: FS resize
  command: resize2fs /dev/mapper/{{item.item.value.vg}}-{{item.item.key}}
  with_items: task.results
  when: item.changed == True

NB : cette recette ne gère que des fs de type ext4. Si vous voulez gérer du xfs/btrfs/fegafatfs, il faudra changer la commande resize2fs par autre chose.

Le fonctionnement de la recette est assez simple : on enchaine les opérations (création du PV/VG, création du LV, formatage et montage) et on exécute la commande resize2fs qu'en cas de changement sur le LV (cf FS resize, ligne when: item.changed == True).

Reste maintenant à lancer notre playbook avec la commande ansible-playbook -i ./hosts ./system.yml. Vous devriez obtenir le résultat suivant :

PLAY [Propriétés communes système] ******************************

GATHERING FACTS *************************************************
ok: [machine1]

TASK: [common | VG/PV Configuration] ****************************
ok: [machine1] => (item={'key': 'datavg', 'value': '/dev/sdb'})
ok: [machine1] => (item={'key': 'rootvg', 'value': '/dev/sda2'})

TASK: [common | LV creation] ************************************
changed: [machine1] => (item={'key': 'test', 'value': ...})

TASK: [common | LV format] **************************************
changed: [machine1] => (item={'key': 'test', 'value': ...})

TASK: [common | Mount] ******************************************
changed: [machine1] => (item={'key': 'test', 'value': ...})

TASK: [common | FS resize] **************************************
changed: [machine1] => (item={u'msg': u'', 'item': ...})

PLAY RECAP ******************************************************
machine1        : ok=6    changed=4    unreachable=0    failed=0   

Changeons la taille de notre FS pour autre chose et relançons ansible pour vérifier la bonne prise en compte de tout ceci :

PLAY [Propriétés communes système] ******************************

GATHERING FACTS *************************************************
ok: [machine1]

[...]

TASK: [common | LV creation] ************************************
changed: [machine1] => (item={'key': 'test', 'value': ...})

[...]

TASK: [common | FS resize] **************************************
changed: [machine1] => (item={u'msg': u'', 'item': ...})

PLAY RECAP ******************************************************
machine1        : ok=6    changed=2    unreachable=0    failed=0   

Tout c'est bien passé. Il ne me reste plus qu'à vous souhaiter une bonne gestion de vos LV !